QUEL EST VOTRE AVIS?

Selon vous, que peut-on faire concrètement pour prévenir l’intimidation?

L’intimidation est très présente, y compris dans nos écoles primaires. En 2017, selon l’Institut national de la santé publique:

  • 35% des élèves ont été insultés;
  • 30% ont été bousculés intentionnellement;
  • 25% ont été la cible de commérage pour éloigner leurs amis;
  • 22% ont été frappés;
  • 17% se sont fait voler des objets personnels;
  • 15% ont eu des insultes à connotation sexuelle.
  • Les principaux facteurs d’intimidation sont, et de loin, l’apparence corporelle, l’identité de genre et l’identité sexuelle.

Votre réponse à la question