«Le projet de loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les écoles doit être adopté «dès maintenant», selon le collectif «La voix des jeunes compte».

Le groupe composé de femmes âgées de 15 à 21 ans, a demandé au ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, jeudi, d’adopter rapidement le projet de loi n.394 qu’a déposé la députée de Québec Solidaire Christine Labrie, à la fin du mois d’octobre».

Pour lire l’article complet: https://www.tvanouvelles.ca/2021/11/18/violences-sexuelles-a-lecole-il-faut-agir-maintenant-estime-un-collectif-1

Laisser un commentaire