FRANÇOIS CARABIN

«Même si l’étude du projet de loi 92 sur un tribunal spécialisé en matière de violences sexuelle et conjugale avance, la réaction potentielle de la Cour du Québec trône telle une « épée de Damoclès » au-dessus de la mesure législative, plaident des élues.

Les députées d’opposition Isabelle Melançon, Christine Labrie et Véronique Hivon ont effectué jeudi une sortie commune pour commenter les plus récents amendements apportés par le ministre de la Justice à son texte législatif».

Selon la députée solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie, le projet de loi a encore des chances d’être adopté «avant Noël»: « Ça avance rondement », a-t-elle maintenu.

Pour lire l’article complet: https://www.ledevoir.com/politique/quebec/645201/violences-sexuelle-et-conjugale-le-tribunal-specialise-toujours-en-danger-selon-les-oppositions

Laisser un commentaire