TOMMY BROCHU

« « Je pense que je suis la dernière porte-parole en éducation à le demander ! J’ai été un peu plus patiente que les autres, par pitié, je pense. Mais là, il est tellement dans le déni par rapport aux problèmes du réseau. Il ne nie pas la pénurie de personnel, mais il est dans le déni par rapport aux impacts que ça a sur les élèves », lance la responsable du dossier de l’Éducation pour QS, en entrevue téléphonique avec La Tribune, ajoutant que les raisons exprimées dans le communiqué sont « un rappel des faits ».

[…]

« La goutte qui a fait déborder le vase, c’est l’article du Journal de Québec qui disait que des élèves étaient sans enseignants et sans remplaçants pour des cours au secondaire, continue-t-elle. Les élèves sont laissés à eux-mêmes en classe. Des élèves rentrent à la maison, d’autres passent la période sur leur téléphone. Rien n’est proposé à ces élèves. » »

Pour lire l’article complet : https://www.latribune.ca/actualites/politique/christine-labrie-veut-la-demission-du-ministre-roberge-1848b65f27ba3a12d6467e0121852355.

Laisser un commentaire