ANTHONY OUELLET

«La députée provinciale de Sherbrooke, Christine Labrie, arrivait bien mal à s’expliquer que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, ait affirmé vendredi ne pas être au courant des problèmes de l’école Mitchell-Montcalm de Sherbrooke».

L’équipe de la députée a fait parvenir à La Tribune des courriels échangés entre Mme Labrie et le ministre de l’Éducation portant sur l’école Mitchell Montcalm. Jean-François Roberge y écrit d’ailleurs qu’il «se souvient très bien du dossier».

«Pour Christine Labrie, il est tout simplement inconcevable que le ministre n’ait eu qu’un trou de mémoire. « Quand tu vas dans une région, tu te renseignes sur les dossiers qui y sont importants, surtout que l’école Mitchell-Montcalm est le plus gros projet à Sherbrooke. Qu’il dise qu’il n’est pas au fait du dossier ou qu’il a oublié, selon moi c’est un mensonge pur et dur. C’est seulement qu’il n’avait rien à annoncer, donc il a préféré mentir », lance-t-elle, en ajoutant qu’elle avait déjà remis en main propre à M. Roberge une lettre de la direction de l’école». 

Pour lire l’article complet: https://www.latribune.ca/actualites/mitchell-montcalm–labrie-accuse-roberge-de-mentir-be12f77813341e76106f5a8b2b42e123

Laisser un commentaire