SABRINA LAVOIE

Face à la pénurie de main-d’œuvre en services de garde éducatifs, la députée de Sherbrooke et porte-parole de Québec solidaire pour la famille Christine Labrie propose une bonification d’au moins 20% pour les éducatrices.

Même si le ministre de la Famille Mathieu Lacombe a annoncé des investissements au cours des prochaines années pour la création de places en CPE, cela ne peut régler la crise si peu d’éducatrices sont formées et si une majorité d’entre elles quitte le milieu, faute de salaire adéquat, rappelle la députée de Sherbrooke.

Alors que l’on accepte de plus en plus de personnes non qualifiées dans les CPE faute d’éducatrices qualifiées, Christine Labrie craint un nivellement par le bas et une diminution de la qualité des services:

« Jamais on ne tolèrerait qu’il y ait une infirmière sur trois qui soit qualifiée dans nos hôpitaux, et on ne devrait pas tolérer des exigences aussi basses dans nos CPE, qui ont un rôle éducatif. On doit se donner les moyens de recruter des éducatrices qualifiées », indique-t-elle.

Pour lire l’article complet: https://www.latribune.ca/actualites/politique/labrie-reclame-une-bonification-salariale-pour-les-educatrices-79a10e419eb263ff84c21639b8149b53

Laisser un commentaire