CAROLINE PLANTE

La levée du port du masque obligatoire en classe face à la vague de chaleur actuelle inquiète certains enseignant.e.s qui craignent pour leur santé.

La députée de Sherbrooke Christine Labrie rappelle de son côté le piètre état de nombreux établissements scolaires de la province qui manque de ventilation et pour la plupart de climatisation: «La température monte en haut de 30 degrés avant même la récréation du matin. (…) Les cours d’école sont des déserts suffocants, sans la moindre parcelle d’ombre».

«QS propose de consacrer l’équivalent de 1 % des investissements annuels en infrastructures publiques pour verdir notamment les villes, les écoles et les CHSLD».

Pour lire l’article complet: https://lactualite.com/actualites/vague-de-chaleur-le-retrait-du-masque-en-classe-ne-fait-pas-lunanimite/#:~:text=Favoris%200-,Vague%20de%20chaleur%3A%20le%20retrait%20du%20masque%20en,ne%20fait%20pas%20l’unanimit%C3%A9&text=QU%C3%89BEC%20%E2%80%94%20La%20lev%C3%A9e%20de%20l,leur%20sant%C3%A9%20et%20leur%20s%C3%A9curit%C3%A9.

Laisser un commentaire