MARIE-HÉLÈNE ROUSSEAU

«Classes trop petites surchargées d’élèves, installations désuètes ou inadéquates», voilà ce que la direction de l’école secondaire Mitchell-Montcalm a voulu montrer en invitant des journalistes à faire le tour du pavillon Mitchell aujourd’hui âgé de 143 ans. Et la situation n’ira pas en s’améliorant si Québec ne donne pas bientôt le feu vert pour la construction d’une nouvelle école alors que de plus en plus d’élèves cogneront aux portes de l’établissement dans les prochaines années.

La députée solidaire de Sherbrooke Christine Labrie, impliquée depuis longtemps dans le dossier, s’explique mal les délais actuels: «Ça fait des mois que c’est encore à l’étude et que ça doit être approuvé par le Conseil du trésor, mais pendant ce temps-là, les mois passent et puis les effectifs augmentent. […] On en est à se demander où on va mettre les élèves».

Pour écouter le reportage complet (début à 11 min 32): https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-estrie/site/episodes/536829/episode-du-1-juin-2021

Laisser un commentaire