MARION BÉRUBÉ

Suite au dépôt du rapport, la députée de Sherbrooke Christine Labrie en ressent déjà les impacts. En effet, dans la journée de lundi, son bureau a reçu cinq appels liés à des dossiers de la DPJ en une seule journée: du jamais vu pour le bureau de circonscription. Pour Christine Labrie, cela prouve que les recommandations de Régine Laurent doivent être mises en œuvre rapidement.

«Tout ce qui est valorisation de la profession, rétention du personnel, on est justement en négociation de convention collective avec tout ce personnel-là. Donc c’est le temps de les faire, les changements, en ce moment même», indique-t-elle.

Pour lire l’article complet: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1790112/commission-laurent-rapport-reaction-estrie

Laisser un commentaire