GUILLAUME BOURGAULT-CÔTÉ

Christine Labrie est d’accord. « C’est clair qu’on est rendu » à avoir une loi, a-t-elle dit. La députée voudrait d’ailleurs que les dispositions aillent plus loin : que l’on impose la parité au conseil des ministres, que les partis qui n’atteignent pas la zone paritaire dans les candidatures soient pénalisés dans le financement public, etc. « Mais on peut faire ça en dehors » du projet de loi 39, affirme Mme Labrie. « Cette question n’a pas à être soumise à un référendum. »

Pour consulter l’article complet : https://www.ledevoir.com/politique/quebec/599208/la-parite-un-combat-a-renouveler

Laisser un commentaire