TOMMY CHOUINARD

Selon Christine Labrie, de Québec solidaire, « même avec des allègements bureaucratiques, il va y avoir un problème ». « Il y en a un, projet de CPE, par exemple, dans ma circonscription qui est en développement en ce moment. Quand on m’a montré l’écart qu’il y avait entre l’évaluation des coûts par l’entrepreneur et l’enveloppe prévue par le gouvernement, c’était pratiquement du simple au double. Je n’ai pas entendu le ministre nous dire qu’il allait aussi bonifier les enveloppes pour s’adapter à l’inflation majeure qu’il y a eu dans les coûts de la construction dans les dernières années », a affirmé la députée.

Pour consulter l’article complet : https://www.lapresse.ca/actualites/education/2021-03-12/places-en-cpe/quebec-allege-la-bureaucratie-sans-renouveler-sa-promesse.php.

Laisser un commentaire