ÈVE MÉNARD
« C’est vraiment très frustrant de voir qu’on connait les solutions, qu’il y a des rapports remplis de recommandations pour éviter les féminicides, pour mieux accompagner les victimes et prévenir la violence. Ces solutions ne sont pas mises en œuvre, non pas parce qu’on les cherche, mais par manque de moyens financiers », déplore Christine Labrie.

[…]

« Il suffit que ça leur tienne à cœur et qu’ils y voient une urgence », indique-t-elle. « Il y a des femmes en ce moment qui ne dorment pas la nuit parce qu’elles ont peur de se faire tuer. Le premier ministre, si ça l’empêchait de dormir la nuit, il aurait déjà annoncé des investissements pour assurer qu’il y ait de l’espace pour accueillir toutes les femmes qui ne se sentent pas en sécurité chez elles. »


Pour consulter l’article complet : https://www.journalacces.ca/des-mesures-bien-ciblees-mais-en-manque-de-moyens-financiers/.

Laisser un commentaire