PAR LILIA GAULIN

La députée de Sherbrooke et responsable en matière d’éducation pour Québec Solidaire, Christine Labrie, demande au gouvernement Legault de poursuivre la suspension du remboursement de tous les prêts contractés auprès de l’Aide financière pour une durée de six mois supplémentaires.

Rappelons qu’en avril dernier, le gouvernement du Québec a mis en place cette mesure pour toutes les personnes ayant contracté une dette auprès de l’Aide financière afin de leur donner un répit. Depuis le 1er avril, les paiements ont été suspendus et aucun intérêt n’a été ajouté aux dettes d’études. Cette mesure est estimée à près de 48 M$. Elle arrive à échéance le 1er octobre prochain.

Dans une lettre envoyée à la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, Christine Labrie évoque que la suspension du remboursement de tous les prêts doit être renouvelée puisque plusieurs citoyens sont toujours en situation de précarité sur le plan financier.

« Nous avons déjà des messages de citoyens qui sont dans une situation précaire actuellement et qui nous disent qu’ils vont avoir de la difficulté à arriver si cette mesure n’est pas renouvelée », soutient la députée de Sherbrooke, Christine Labrie.

Elle souligne que le contexte sanitaire ayant mené à l’élaboration de cette mesure est toujours le même. « Le contexte n’a pas tellement changé. Il y a plusieurs personnes qui n’ont pas réussi à retrouver leur emploi. Il y a une incertitude économique qui est présente dans beaucoup de familles. »

Mme Labrie illustre que Québec Solidaire demande, depuis un mois, au gouvernement provincial de mettre en place dix jours de congés de maladie rémunérés afin que les gens puissent prendre soin d’un proche ou d’eux-mêmes. « En ce moment, dans les Normes du travail, il y en a seulement deux qui sont rémunérés par année. Dans le contexte, c’est vite passé, du moment où on a un enfant à l’école ou à la garderie. Deux jours, c’est le temps d’attente pour avoir le résultat d’un test. »

Elle estime que le gouvernement provincial n’a pas besoin d’attendre une action du gouvernement fédéral pour agir. « Ce n’est pas tout le monde qui a les moyens financiers de respecter les règles de la Santé publique. C’est vraiment problématique avec la deuxième vague qui s’amorce. On veut que les gens aient les moyens de jouer de prudence face aux symptômes. Si les personnes se mettent à risque de ne pas pouvoir payer leur épicerie ou leur loyer, il est possible que des parents cachent la fièvre de leur enfant par exemple en les médicamentant et en les envoyant à l’école. Ça met à risque tout le monde. »

Christine Labrie souhaite un Bottin des artistes mis à jour

La députée de Sherbrooke et responsable en matière d’éducation pour Québec Solidaire, Christine Labrie a interpellé la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, afin qu’elle procède à une mise à jour du Bottin des artistes du Répertoire Culture-Éducation.

Ce bottin, répertoriant plusieurs artistes de la province, est un des principaux outils des enseignants en matière d’activités et de sorties culturelles. Plusieurs artistes y sont répertoriés. Le programme Culture à l’école paie les deux tiers des coûts reliés à l’activité si l’artiste choisi fait partie du répertoire. Ce bottin n’a pas été ouvert à de nouvelles candidatures depuis 2016.

Christine Labrie estime que l’absence de mise à jour cause d’importants préjudices et limite les activités culturelles pouvant être offertes aux élèves. « Un des enjeux que vivent les artistes indépendants est que le Bottin des artistes du Répertoire Culture-Éducation n’a pas été mis à jour depuis longtemps. Il y a des centaines d’artistes de l’Estrie et de partout au Québec qui n’y sont pas et qu’y souhaitent y être. En ce moment, on sait à quel point le milieu culturel en est un qui a de la difficulté à se remettre de la crise. »

Mme Labrie souhaite que le Bottin soit ouvert afin qu’il soit mis à jour. Elle espère également que le processus d’inscription et de sélection soit accéléré. La députée solidaire croit que le gouvernement doit permettre la soumission de candidatures annuellement afin d’assurer que le Bottin soit à jour.

Dans une correspondance avec Mme Labrie, Mme Roy écrit « Comme je l’ai annoncé en août dernier lors de l’étude des crédits en culture, j’ai bien l’intention de procéder à une ouverture de ce bottin très rapidement au cours des prochains mois. »

Lien vers l’article: https://www.latribune.ca/actualites/suspension-du-remboursement-des-prets-etudiants–christine-labrie-reclame-six-mois-supplementaires-224106693d1ea8539c6dfd98cacc41b3

Laisser un commentaire