Par JASMINE RONDEAU

Pour une sixième année, le mois de septembre rimera avec une alimentation aussi locale que possible en Estrie. Si le Défi 100 % local faisait déjà des adeptes en cette période d’abondance, les raisons de se tourner vers les producteurs d’ici sont plus nombreuses que jamais cette année.

L’environnement constituait déjà une grande motivation, mais la solidarité économique envers les entrepreneurs de la région se veut aussi centrale en cette année pandémique. C’est ce que souhaite mettre de l’avant Mariepier Baril, qui porte l’organisation du défi en tant que conseillère en développement bioalimentaire chez Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est.

Se déroulant du 1er au 30 septembre, le Défi 100 % local consiste à se donner comme objectif personnel d’accroître le nombre de produits locaux dans son assiette.

 Ce défi interrégional, initié par le regroupement des Tables de concertation bioalimentaire, invite ainsi les québécois à découvrir la qualité et la diversité des produits qui sont à proximité d’eux.

L’inscription qui se fait gratuitement en ligne, propose un dizaine d’objectifs différents, allant de manger entièrement local durant trente jours jusqu’à visiter au moins un marché public.

« L’idée, c’est d’inciter les gens à être curieux, explique Mme Baril. Ce n’est pas de se décourager, c’est juste de commencer et de peu à peu continuer à être curieux. »

 Les participants auront d’ailleurs droit à un guide d’accompagnement spécialement conçu pour la région, qui les aidera à mieux explorer l’offre estrienne.

« Peu de gens savent qu’il pousse des cerises en Estrie et que ce n’est pas réservé qu’à l’Ontario ou à la Colombie Britannique, donne-t-elle en exemple. Beaucoup ignorent aussi qu’ici-même, on a une entreprise qui développe la culture de la truffe, c’est fascinant! On a aussi des entreprises de produits forestiers. C’est super impressionnant de voir que juste avec une marche en forêt, on peut vraiment garnir notre garde-manger. Ça fait justement partie des choses qu’on demande aux participants, de regarder quels sont les produits qu’on retrouve dans la forêt. »

 La députée de Sherbrooke Christine Labrie et la députée de Compton-Stanstead Marie-Claude Bibeau, qui est aussi ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, agissent comme ambassadrices du défi estrien cette année.

Créateurs en images

Mariant le Défi 100 % local et son dixième anniversaire, Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est promet également une exposition photo virutelle. En collaboration avec le photographe Yan Kacsynski, l’organisme entend mettre en lumière le travail derrière chaque produit.

Lien vers l’article:  https://www.latribune.ca/actualites/un-mois-de-septembre-plus-local-que-jamais-a4e11a5dd874be093ce5d4f2c8be8d15

Laisser un commentaire